Madagascar

État insulaire d’Afrique australe situé dans l’Océan indien, Madagascar, est la 5e plus grande île du monde et compte environ 25 millions d’habitants. Alors que Madagascar possède un immense potentiel naturel, le pays prend du retard sur plusieurs indicateurs de développement : près de 80 % de la population vit avec moins de 1,90 dollar par jour. Par ailleurs, le taux d’accès à l’électricité est d’environ 10%, soit l’un des plus bas de la planète.

Madagascar est également l’un des pays les plus exposés aux phénomènes météorologiques. L’île subit en moyenne trois catastrophes naturelles majeures par an ! En outre, les crises politiques à répétition remettent souvent en cause les progrès réalisés en matière de développement. Cela rend notre travail auprès des communautés de base d’autant plus important !

Artisanat et énergies renouvelables

A Madagascar plus qu’ailleurs, le manque d’accès à l’énergie constitue un obstacle majeur au développement des populations rurales. C’est pourquoi nous travaillons au développement de technologies d’accès à l’électricité maîtrisées localement. Nous travaillons également à leur rentabilité économique, afin qu’elles puissent être autofinancées.

En collaboration avec l’Association PATMAD et son atelier Tsiky, nous avons notamment encouragé la fabrication locale de pico centrales hydroélectriques allant de 1kW à 100kW. Avec le concours de Hautes Ecoles et universités suisses, nous avons également adapté des éoliennes Low-tech de 1kW qui tournent aujourd’hui sur les Hauts plateaux.

Les kiosques solaires

Des centres de services implantés dans des lieux communautaires.

Depuis 2014, nous avons affiné une approche qui consiste à équiper des villages de centres de services énergétiques. Ces kiosques solaires sont implantés dans des écoles qu’ils alimentent en électricité. En plus, ils proposent à la population des services énergétiques qui permettent de rentabiliser l’installation et même, de subventionner les frais d’écolage des enfants les plus pauvres. Service le plus utilisé, la location de lampes rechargeables permet à tout un chacun de disposer d’une source de lumière à la maison, pour une fraction du prix des bougies.

Développement de technologies appropriées au monde rural

Une quinzaine de technologies appropriées sont désormais maitrisées par l’atelier Tsiky et ses trois secteurs techniques : bois, serrurerie, électromécanique. Les 11 employés et 6 apprentis de l’atelier innovent pour développer chaque année des nouveaux produits adaptés au monde rural.

 

Filières agricoles durables

Dans le domaine de la sécurité alimentaire, nous travaillons étroitement avec des ONG locales et internationales. Nous collaborons notamment étroitement avec l’Association Agrisud International, spécialisée dans le domaine de l’agroécologie. Nous associons nos compétences, afin de créer une pépinière de microentreprises d’agro-transformation dans la région de l’Itasy. Au cœur de ce dispositif, le séchage de fruits et légumes, mais également la transformation du manioc, la production de jus ou de confitures.

Nous redoublons également d’efforts pour encourager l’émergence d’une filière de fruits séchés bio et équitables, capables de s’imposer sur les marchés internationaux. Des producteurs des hauts plateaux sont ainsi encadrés afin que litchis, physalis et autres fruits tropicaux séchés puissent devenir des sources de revenus pour un nombre toujours accru de familles.

Faire un don pour Madagascar

Nos coordonnées à Madagascar

Bureau de coordination CEAS à Madagascar

Coordinateur Joël Maridor

Lot II Y 50 AA – Ampasanimalo

Antananarivo 101 – Madagascar

Mail: comg[at]ceas.ch

Bureau de coordination du CEAS