Séchoir Taalan à éléments séparés

Séchoir Taalan à éléments séparés

CHF100.00

Séchoir tuennel

Catégorie :

Description

Le but principal est de réaliser un séchoir 100% solaire, capable d’améliorer la qualité des fruits séchés actuellement produits ainsi que de perfectionner la technologie des séchoirs actuels (principalement des séchoirs à gaz Atesta) en utilisant l’énergie solaire thermique.

Description :

Il est question d’un séchoir fonctionnant en mode de séchage indirect avec convection forcée. Des ventilateurs disposés à l’entrée du capteur et alimentés par un panneau photovoltaïque, approvisionnent le capteur en air. Afin d’éviter que des impuretés ne viennent se glisser dans le flux d’air chaud, une moustiquaire sera placée juste avant les ventilateurs. Afin de protéger la tour de séchage de l’humidité lors de pluies, une porte en tôle ou en bois pourra être placée à la sortie du capteur. La tour est en forme de cheminée avec deux ouvertures au sommet, protégées par des moustiquaires, pour permettre l’évacuation de l’air chargé d’humidité tout en empêchant le risque d’entrée de particules en tout genre. Le capteur ainsi que la tour devront être surélevés afin de diminuer la présence de poussière et éviter les termites, véritable fléau dans ces pays de l’Afrique de l’Ouest.

ce modèle de séchoir solaire à fruits et légumes est le résultat d’une co-création et d’un partenariat avec l’ULB, Université Libre de Bruxelles qui a travaillé de son côté sur un modèle de laboratoire, testé en Belgique et l’atelier Tsiky, de l’association PATMAD à Antananarivo qui a assuré la fabrication du premier modèle à tester sur le terrain. Le CEAS qui est à l’origine du projet de recherche en a fait le dimensionnement final et les schémas constructifs, et coordonné le programme de recherche-action.

Le modèle expérimental a été réalisé dans le cadre d’une démarche de recherche-action, intégrée dans un projet de développement à Madagascar, en étroite collaboration de l’atelier suivant :

  • Atelier Tsiky, de l’association PATMAD à Antananarivo

 Les premières installations ont été testées et commentées pour atteindre la qualité et l’efficacité du « séchoir Taalan » présenté dans ce dossier, par les groupements de transformatrices bénéficiaires du projet du projet PATMAD AT à Madagascar. Ce projet de « développement de la filière séchage de fruits et légumes à Madagascar » a été mis en place et coordonné par :

  • Association PATMAD, à Antananarivo à Madagascar
  • CEAS, par son bureau de coordination à Madagascar
  • CEAS, à Neuchâtel