Filières agricoles durables

En Afrique, plus de 70% des pauvres vivent en milieu rural et sont tributaires de l’agriculture pour leur alimentation et leurs moyens de subsistance. Or, le plus souvent, les agriculteurs n’ont pas accès aux avoirs dont ils ont besoin pour tirer le meilleur parti possible de l’agriculture. De plus, les moyens et les connaissances pour conserver et valoriser le fruit de leur travail font le plus souvent cruellement défaut. C’est pourquoi le CEAS s’est spécialisé dans l’appui aux filières, avec un accent particulier sur l’agro-transformation. Il s’agit ainsi de générer des revenus améliorés et durables pour les familles que nous soutenons.

Pouquoi?

  •   Parce que la majorité des 800 millions de pauvres dans le monde vit dans des zones rurales.
  •   Parce qu’un tiers des denrées alimentaires mondiales se perdent sur le parcours du champ à l’assiette, alors que 11% de la population mondiale souffre encore de la faim.

 

Comment?

  •   En faisant la promotion de l’agroécologie et de l’agroforesterie.
  •   En développant des techniques de transformation agroalimentaires accessibles, innovantes et naturelles.
  •   En favorisant l’émergence d’activités apicoles qui s’intègrent dans leur contexte.
  •   En enseignant ces techniques à des mères de familles ou à des micro-entrepreneurs motivés par la perspective de revenus complémentaires et équitables

Dans quelles filières?

  •   La transformation de fruits, légumes et feuilles
  •   La conservation des poissons et fruits de mer
  •   Le développement d’une apiculture modernisée

Quelques exemples en vidéo