Appel urgent : les latrines de l’école de Zongo se sont effondrées !

Alors que nous étions en train de rassembler les fonds nécessaires à la rénovation des latrines de l’école St-Dominique dans le village burkinabè de Zongo, ces dernières se sont effondrées ! Nous devons d’urgence trouver les moyens de les remplacer et d’en construire d’autres. Sans quoi, diarrhées et autres maladies risquent de se multiplier parmi les élèves.

Au mois de juin dernier, nous lancions les recherches de financement pour équiper le complexe scolaire St-Dominique de latrines, de points d’eau et d’un système de récolte des déchets dignes de ce nom. Passée de 300 à 3200 élèves en l’espace de 20 ans, l’école a un immense besoin en infrastructures que nous souhaitions soutenir dès le financement réuni.

Mais le 24 août dernier, avec l’effondrement des 7 latrines situées dans la cours de l’école, la situation déjà critique est soudain devenue urgente ! La violence des pluies et la mauvaise qualité des matériaux de construction utilisés ont eu raison de ces infrastructures essentielles aux élèves. Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer ! Les parents d’élèves se sont mobilisés dès le lendemain matin pour pousser les gravats à l’intérieur des fosses afin d’éviter que des enfants ne chutent dedans.

Alerté par les responsables de l’école, notre chargé de mission, Boris Compaoré, s’est rendu sur place dès le lendemain, un samedi matin, afin de constater les dégâts et réfléchir aux premières démarches à entreprendre. Très vite, la direction de l’école et l’association des parents d’élèves se sont dit prêtes à se cotiser pour la construction urgente de six latrines plus des urinoirs. L’idée étant de couvrir les besoins minimums des six classes du primaire, soit trois latrines pour les garçons, trois pour les filles et des urinoirs séparés (avec une conception spéciale pour les filles).

A ce jour, le directeur de l’école, Michel Sama, nous a annoncé pouvoir mobiliser 2 millions de francs CFA, soit presque 3’500.- frs. Afin de superviser la construction et faire en sorte que la nouvelle infrastructure soit de qualité, nous avons fait établir des devis qui se montent à l’équivalent de 11’000.- frs. Il manque ainsi 7’500.- frs pour débuter les travaux.

Appel urgent aux dons

Nous recherchons 100 donatrices ou donateur prêt(e)s à soutenir cette école à hauteur de 75.- francs. Chaque franc supplémentaire servira à la gestion du projet plus global.

Merci du fond du cœur pour votre soutien !

Aidez-nous à reconstruire les latrines de Zongo!

Spectacle de désolation au lendemain de l’effondrement des latrines.